2 minutes 1 mois 207

Entre Méserier et Avulligoz, Maurice cache un vrai trésor patrimonial.

C’est un peu à la manière du « Facteur Cheval » qu’il a réuni tous ces objets considérés comme inutiles aujourd’hui. Inutiles, oui, et c’est ce qui heurte Maurice qui a horreur de voir jeter ces choses qui ont servi la vie de chacun. Au lieu de les laisser disparaître dans les poubelles ou « polluer » d’autres lieux, il a décidé de les récupérer. Il les nettoie, les bichonne et leur offre une place de choix, au chaud dans son chalet qui leur est spécialement réservé .

Guidé par ce récupérateur « d’objets en péril », le maire Jacques Grandchamp accompagné de Sylviane Deniau, conseillère déléguée à la communication, ont visité les lieux. Leur surprise fut immédiate devant le nombre impressionnant d’objets contenus dans ce « carnozet ». Des idées ont commencé à murir chez les deux élus qui rêvent de voir ce patrimoine de la vie de nos aïeux être expliqué aux enfants des écoles et à leurs parents. Et pourquoi pas faire appel à la mémoire des aînés de la commune pour redonner une âme à ces objets qui ont permis de faciliter la vie de nos prédécesseurs et même conduit à la réalisation de nos outils modernes ?