6 minutes 1 an 322

Historique du CSAP

Le Club Sportif Amphion–Publier (CSAP) a pour objet social la pratique du football depuis bientôt 80 ans.
En 2020 il comptait 322 licenciés, dont 103 publiérains, répartis dans toutes les catégories d’âges, de l’école de foot aux vétérans.
L’équipe 1ère évolue en fonction de son classement, entre l’échelon départemental et régional.

Le CSAP bénéficie d’un soutien important de la collectivité par :

–  la mise à disposition exclusive du stade F. DAVID avec ses 3 terrains et son vestiaire,
–  l’entretien des terrains,
–  une subvention municipale annuelle.

Le club assure essentiellement les charges liées à la pratique du football. Tous les autres frais de fonctionnement sont pris en charge par la collectivité:

– eau et électricité
– équipements, éclairage du stade, vestiaires, matériels (en 2017 la ville de Publier a fait l’acquisition d’une tondeuse dédiée aux terrains de foot pour la somme de 60.000 €)
– entretien permanent des terrains : tontes, traçages, arrosages…  

Il convient par ailleurs de rappeler les coûts de restructuration du stade Fernand DAVID pour un seul terrain et ses vestiaires, son club house (2.070.187.00 € en 2012), et le coût du changement du terrain synthétique (300.000.00€ en 2016)

Les travaux qui sont aujourd’hui en grande partie pris en charge par la commune, étaient auparavant concédés à une entreprise privée qui facturait à la commune sa prestation annuelle à 42.000.00€.
Cependant, certaines opérations annuelles sont toujours, à ce jour, attribuées au privé du fait de leur technicité et des matériels spécifiques à utiliser: aération, scarification, décompactage, défeutrage, carottage, sablage etc…

Il est donc compréhensible que la nouvelle municipalité ait manifesté le souhait de connaître la réalité des coûts du Club et d’exiger un minimum de rigueur dans sa gestion.

Par ailleurs, il n’existe aucun projet de bétonisation du secteur et de destruction des terrains. La réalité, c’est que le projet de réhabilitation du groupe scolaire St Exupéry nécessite de sécuriser les accès au futur établissement en excluant toute desserte par la RD 1005 dont tout le monde reconnait la dangerosité. Ce chantier, encore au stade d’étude, est donc en cours de révision, afin d’organiser les accès au Nord, c’est-à-dire en limite du terrain d’honneur, et d’inclure l’implantation d’une crèche pour permettre aux parents de déposer leurs enfants en totale sécurité et de limiter leurs déplacements.

CSAP - ETG

Il convient de rappeler que c’est grâce l’ETG et à l’éphémère groupement des U19, U17, U15 que le CSAP a vu dès 2016 sa subvention doublée en tant que structure support du « groupement »

Voici d’ailleurs ce qu’écrivait en mars 2011, G. Lacroix, Maire de l’époque, à toutes les instances nationales, régionales et départementales, sur l’évolution du club local : « le CSAP a bien compris les facteurs clefs de succès d’un club associatif qui doit grandir dans le sillage du club professionnel … qu’est l’ETG afin, comme but affiché, de devenir le club amateur du Chablais… ».

C’est aussi en 2011, que le même Maire signait un courrier pour la restructuration du stade F. David et la construction de vestiaires, indiquant que « la commune agissait en concertation avec les deux clubs, ETG et CSAP, pour réaménager complétement le stade… » justifiant cette démarche par la fin de la mise à disposition des terrains du conservatoire du littoral en juin 2012 à l’ETG et précisant « qu’il était certain que l’ETG utilisera régulièrement les nouvelles installations du stade F. David, que ce soit pour le centre de formation, l’équipe 2, au cours de match ou encore pour l’entrainement des seniors… sans parler des équipes jeunes. ».

Ou encore ce passage dans le même dossier que : « la sécurisation de l’accès a également été repensée avec un accès depuis une voie communale et non plus par la route départementale (Ex-RN5) très fréquentée. »

C’est cette même sécurité que nous voulons évidemment pour les enfants des écoles.

L’envolée de la subvention communale.

Après avoir directement financé l’ETG en 2011 (80.000 €), 2012 (60.000 €), 2013 (50.000 €), la commune cessera brusquement de maintenir son soutien aux équipes jeunes de l’ETG dès 2014. Elle versera alors son aide à une structure créée ex nihilo en lien avec le CSAP: le groupement Evian-Publier-Thonon.
Ce groupement, issu d’une réflexion menée par le CSAP dès 2011 par son Président de l’époque A. RUFFIN, trouvera ainsi les moyens de son fonctionnement lors du transfert des subventions de l’ETG à la fin de l’ère TROTIGNON vers le CSAP. Mais seule la Commune de PUBLIER financera cette structure qui disparaitra rapidement, à l’issue de la liquidation de l’ETG.
À noter que l’ambition initiale de ce groupement était « d’intercommunaliser » la formation des jeunes pour une meilleure qualité d’apprentissage du football. C’est exactement ce qui se met en place aujourd’hui avec l’ETG GG que plusieurs clubs locaux viennent de rejoindre alors que le CSAP privilégie un repli sur lui-même tout en conservant les subsides qui auraient dû concourir à l’émergence du club amateur phare du Chablais.